Soçon, le couteau de Namur : Un bout de Namur toujours en poche
Soçon, le couteau de Namur
Un bout de Namur toujours en poche
Soçon, le couteau de Namur : Un bout de Namur toujours en poche
Soçon, le couteau de Namur
Un bout de Namur toujours en poche

SOLD-OUT!

Nous avons atteint notre objectif des 300 couteaux! Un grand merci à vous pour votre soutien!

---

 

Il existe beaucoup de couteaux régionaux : l’Opinel, le Laguiole, le Thiers, le Charretier…
Et pourquoi pas un couteau namurois?!

 

Nous voulons créer un couteau namurois, une partie de notre région que l’on emmène partout avec soi au fond de sa poche : en balade, en montagne, pour partager un repas improvisé avec des amis… Un symbole de l'attachement à sa région et un symbole d'amitié!

Soyez parmi les premiers à acquérir le soçon, en prévente exclusive dès à présent, via notre campagne sur la plateforme de CiLo.

Le couteau

Le soçon sera un couteau de grande qualité, au mécanisme fiable et au bois issu de notre patrimoine namurois.

 

Nous avons fait appel au savoir-faire de la Générale de Découpe, l'un des principaux spécialiste en usinage pour la coutellerie à Thiers, en Auvergne (la « capitale mondiale du couteau ») pour la découpe des parties métalliques. Marie Taillardat, une coutelière thiernoise de renom et Pierre Castin, coutelier namurois, se chargent ensuite de l’assemblage, du montage et de l’affutage du soçon.

 

 

Economie circulaire et valorisation du patrimoine

Les manches du soçon sont réalisés à partir d’un assemblage de bois patrimoniaux namurois: 

- échasses cassées (en joute ou à l’entraînement) des Echasseurs (aujourd’hui inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité – UNESCO - les joutes des Echasseurs existent depuis 600 ans) ;

- morceaux de poutres récupérés de la Halle al’Chair (La Halle fut inaugurée au 16e siècle et le bois utilisé pour le bâtiment était issu de chênes vieux à ce moment d’au moins 200 ans… Le gland qui a donné un chêne pour le Soçon a commencé à pousser en terres namuroises entre 1200 et 1300…) ;

- bois de foudres ayant contenu de la bière fabriquée par la Brasserie de la Houppe, notamment à l’occasion de l’anniversaire de la Royale Moncrabeau, probablement la plus ancienne société folklorique de Wallonie avec ses illustres Molons.

 

Les bois bruts sont transformés en plaquettes pour le manche du soçon, grâce au savoir-faire de la menuiserie de La Ressourcerie namuroise. C'est cette même Ressourcerie namuroise qui par ailleurs ré-utilise des bois divers issus des collectes d’encombrants, pour réaliser de nouveaux mobiliers et objets. 

 

De manière générale, nous voulons utiliser du bois qui « fait sens » avec l’identité et l’histoire namuroises. 

 

Renouer avec une tradition régionale (presque) disparue

La tradition coutelière est attestée dans la région namuroise depuis plusieurs siècles (les écrits les plus anciens la font remonter au milieu du XVI° siècle). Le savoir-faire s’est perpétué, tant à Gembloux (Nord de Namur) qu’à Namur-ville (jusque dans les années 50).

Soyez parmi les premiers à acquérir le soçon, en prévente exclusive dès à présent, via notre campagne sur la plateforme de CiLo: les premiers exemplaires du soçon seront livrés entre fin juin et septembre prochains, avec leur certificat d’authenticité (utilisation exclusive de bois « symboliques » namurois pour les manches, garantie de la bonne exécution et du mécanisme à vie(*)  …).

Chaque soçon sera une pièce unique : la confection des manches en lamellé-collé de bois de diverses origines en fera un objet exclusif, un couteau d’exception. Les soçons sont réalisés de façon artisanale et fabriqués individuellement(**). 

Les 100 premiers souscripteurs seront invités à une soirée exclusive (Brasserie de La Houppe) pour recevoir leur(s) couteau(x) lors des Fêtes de Wallonie 2022. 

 

* Le soçon est garanti à vie contre tout défaut de fabrication, dans les limites raisonnables d’une utilisation normale.

** La personnalisation par gravure laser sur la lame ou le manche est possible. Nous contacter pour plus d’information.

 

Retrouvez-nous sur Facebook :

https://www.facebook.com/CouteaudeNamur

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Quevrain Michel.

J'achète/ je rachète 1 soçon !!!!

Envoyé il y a 14 jours
Bovesse Frédéric

Bonjour,
Ayant choisi la technique du lamellé-collé, chaque plaquette en bois du manche comprendra les 3 bois signifiants de cette première série de 300 couteaux, à savoir des poutres de la Halle Al Chair ( lieu emblématique du bord de Sambre à Namur où s’entrechoquaient les couteaux des bouchers il y a plusieurs siècles), le bois d’échasses cassées de notre célèbre groupe des Echasseurs namurois, le bois du tonneau qui a contenu la chirlique, brassin spécial réalisé par la brasserie de la Houppe pour nos Molons. Tous ces bois sont découpés en fines lamelles, qui seront ensuite collées ensemble, de manière à ce que chaque plaquette du manche de notre Soçon contienne ces 3 bois emblématiques. Vous avez la garantie de chaque couteau produit contiendra ces 3 bois ensemble ! Il n’y a donc pas de choix possible pour un bois exclusif. Bien à vous.

Envoyé il y a environ un mois
Martin Cheffert.

Bonjour,
Comment savoir le bois que l'on aura ? Je suppose que l'on peut choisir. Merci.

Envoyé il y a environ un mois

Les 20 derniers soutiens

Roch Weibel .
Roch Weibel .

360 €

Marc Vanecht.
Marc Vanecht.

190 €

Antoine Bogaert.
Antoine Bogaert.

180 €

Brigitte Jeanmart.
Brigitte Jeanmart.

180 €

Philippe Hubert.
Philippe Hubert.

360 €

Pierre Castin.
Pierre Castin.

900 €

anonymous
Anonyme

Bertrand  Verdun .
Bertrand Verdun .

180 €

Philippe Dave.
Philippe Dave.

200 €

Yves Gabaret.
Yves Gabaret.

190 €

Sébastien Guillaume.
Sébastien Guillaume.

180 €

Yves Roemen.
Yves Roemen.

900 €

Charles  Hanssens .
Charles Hanssens .

180 €

Vincent Plompteux.
Vincent Plompteux.

180 €

Christophe  Frippiat .
Christophe Frippiat .

180 €

anonymous
Anonyme

Cécile Mertens.
Cécile Mertens.

180 €

Etienne Billat
Etienne Billat

180 €

Mathieu Bazelaire.
Mathieu Bazelaire.

180 €

Fabian Goethals.
Fabian Goethals.

180 €

Namur
Belgique
31500 € / 31500 €
• 175 Soçons pré-vendus = les frais de production de la première série
22949 € / 22500 €
• 300 Soçons pré-vendus = les frais de la première série, et des développements à venir …
Bovesse Frédéric
Soçon : nom masculin
(du latin socius, compagnon) Compagnon, associé, camarade. Copains comme soçons, c'é-st-on soçon di scole, d'ovra-dje, di viladje.

---
Une bande de potes, un groupe d’amis, passionnés par notre terroir et tous intéressés par la coutellerie.

Petit à petit, l’idée de réaliser un couteau namurois a pris forme. Nous avons voulu donner un « plus » en termes d’identité au soçon : utiliser du bois qui a une histoire forte, une identité régionale. Nos valeurs : allier récupération, économie circulaire et beauté (le soçon sera un très beau couteau), l’amour de notre région, l’amitié et la convivialité.

Bertrand et Marc ont développé des activités emblématiques : La Houppe, qui égaie nos soirées, et La Ressourcerie Namuroise, qui étend son action sociale et environnementale sur toute la province. Dominique (Le Temps des Cerises) est l'un des gardiens des traditions culinaires namuroises. Pierre (@castincouteaux s/ facebook) est passionné de couteaux au point d’en être devenu fabriquant. Frédéric tout autant passionné, devenu expert en histoire des couteaux régionaux et namurois. Jean-Pierre et Michel, investis professionnellement (avec tranchant …) à Namur dans diverses fonctions culturelles et journalistiques.

180
Terminé
173%
Bovesse Frédéric
Soçon : nom masculin
(du latin socius, compagnon) Compagnon, associé, camarade. Copains comme soçons, c'é-st-on soçon di scole, d'ovra-dje, di viladje.

---
Une bande de potes, un groupe d’amis, passionnés par notre terroir et tous intéressés par la coutellerie.

Petit à petit, l’idée de réaliser un couteau namurois a pris forme. Nous avons voulu donner un « plus » en termes d’identité au soçon : utiliser du bois qui a une histoire forte, une identité régionale. Nos valeurs : allier récupération, économie circulaire et beauté (le soçon sera un très beau couteau), l’amour de notre région, l’amitié et la convivialité.

Bertrand et Marc ont développé des activités emblématiques : La Houppe, qui égaie nos soirées, et La Ressourcerie Namuroise, qui étend son action sociale et environnementale sur toute la province. Dominique (Le Temps des Cerises) est l'un des gardiens des traditions culinaires namuroises. Pierre (@castincouteaux s/ facebook) est passionné de couteaux au point d’en être devenu fabriquant. Frédéric tout autant passionné, devenu expert en histoire des couteaux régionaux et namurois. Jean-Pierre et Michel, investis professionnellement (avec tranchant …) à Namur dans diverses fonctions culturelles et journalistiques.

Namur
Belgique

Contreparties

180 soutiens
54 449 €
54 449 €
sur un objectif de
54 000 €
173%